Épandage des éléments nutritifs : le choix du moment importe

Il y a un temps pour chaque chose.injection-image-3-sm-2

Chaque année, le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (MAAARO) reçoit des appels concernant l’épandage hivernal. Les hivers longs et froids qui succèdent à des automnes humides ou des récoltes tardives semblent favoriser les épandages effectués durant l’hiver. Toutefois, l’épandage sur sol gelé, enneigé ou saturé ou avant d’abondantes précipitations n’est pas une pratique recommandable, même quand les fosses sont pleines.

L’épandage effectué à un mauvais moment accroît les possibilités de pertes d’éléments nutritifs et de ruissellement. Non seulement le ruissellement des éléments nutritifs pollue les lacs et les rivières, mais il peut faire diminuer vos revenus. Les éléments nutritifs perdus doivent être remplacés et l’ajout d’engrais commerciaux représente des coûts additionnels. Il est donc préférable de choisir le meilleur moment pour épandre afin d’augmenter ses profits tout en réduisant au minimum les répercussions nuisibles sur l’environnement. Épandez les éléments nutritifs quand l’état du sol permet aux cultures de les assimiler, c’est-à-dire juste avant les semis ou quand les plantes sont en pleine croissance.

Si votre exploitation est tenue d’avoir un Plan de gestion des éléments nutritifs en vertu de la Loi sur la gestion des éléments nutritifs, l’épandage des éléments nutritifs entre le 1er décembre et le 31 mars est soumis à des règles précises ainsi qu’à tout moment où le sol est gelé ou enneigé. On considère que le sol est gelé en présence d’une couche d’eau gelée d’une épaisseur de cinq centimètres (cm), située dans les 15 premiers centimètres de sol ; un sol enneigé qualifie un sol qui est recouvert d’une couche de neige d’une profondeur moyenne de cinq centimètres. Selon le type d’éléments nutritifs, il peut être requis de respecter une plus grande distance de retrait des eaux de surface, d’injecter ou d’incorporer les éléments nutritifs ou de les épandre uniquement sur des terrains dont la pente est moins prononcée.

Même si votre exploitation n’est pas tenue de se doter d’un plan de gestion des éléments nutritifs, d’autres lois relatives à l’environnement s’appliquent. Ainsi la Loi provinciale sur la protection de l’environnement, la Loi sur les ressources en eau de l’Ontario et la Loi sur les pêches du Canada comportent des règles générales visant à prévenir la diffusion d’éléments nutritifs susceptibles de nuire à l’environnement.

L’épandage d’éléments nutritifs au bon moment doit se faire dans le respect des 4B : le bon produit, à la bonne dose, au bon moment, au bon endroit. Diverses méthodes peuvent être utilisées pour s’assurer d’épandre les éléments nutritifs au bon moment :

  • Augmentez la capacité d’entreposage de votre exploitation si cette dernière produit du fumier liquide.
  • Si votre exploitation produit du fumier solide, évaluez les choix qui s’offrent à vous en matière d’entreposage permanent ou temporaire.
  • Discutez avec vos voisins de la possibilité d’ententes à court et à long terme en vue d’accroître votre capacité d’entreposage.
  • Vérifiez si d’autres exploitations pourraient accepter du fumier, comme celles qui possèdent un digesteur anaérobie, les champignonnières, ou un courtier en fumier.
  • Consultez les prévisions météorologiques et reportez l’épandage si on prévoit de la pluie ou de la neige dans les 72 heures suivant l’épandage prévu.
  • Prévoyez suffisamment de temps, de matériel et de ressources à épandre au bon moment.
  • Assurez-vous que le moment de l’épandage constitue une priorité dans la gestion de l’exploitation ; n’attendez pas qu’il soit trop tard.
  • Préparez un bon plan d’intervention comportant des solutions de rechange en cas de mauvais temps et d’urgences.

Visitez notre site Web et consultez notre fiche technique intitulée Épandage en hiver de fumier et d’autres matières de source agricole ainsi que des ressources additionnelles qui pourront faciliter votre planification en matière d’entreposage et de plans d’intervention ainsi que pour connaître les meilleurs moments pour épandre. Vous pouvez aussi communiquer avec le Centre d’information agricole au 1 877 424-1300 ou écrire à ag.info.omafra@ontario.ca.

ontario.ca/utilisationelementsnutritifs

Publicités
Cet article a été publié dans Élevages, Cultures, Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s